Reblochon-sur-Moskova

Reblochon-sur-Moskova

A la suite des embargos économiques visant la Russie depuis 2014, cette dernière a répondu en mettant en place ses propres limitations des importations. Parmi elles, un embargo sur le fromage. Adieu clacos et autres fromages qui puent?

La résistance contre l’embargo sur le fromage a commencé par un peu de contrebande, les Russes de France et visiteurs réguliers emportant dans leurs bagages un peu d’aide alimentaire.

Dans le même temps, les magasins proposaient des fromages suisses.

Fromages suisses à Moscou, décembre 2014

Fromages suisses à Moscou, décembre 2014

Il y a eu aussi le « gang des fromages », qui importait de la présure, produisait du fromage et « le vendait sous de fausses marques dans des épiceries de Moscou, de Saint-Pétersbourg et de sa région« .

Heureusement, les moscovites peuvent désormais se fournir en bons coulants auprès d’un couple d’agriculteurs russes, Vladimir et son épouse. Entourés de leurs chèvres et vaches, ils produisent des fromages dans la plus grande tradition européenne. Le Courrier de Russie a réalisé un reportage vidéo :

Cette ferme produit des camemberts et reblochons… au lait de chèvre. Mais au lait de chèvre cru, ce qui fait toute la différence avec les fromages habituellement vendus en Russie. Quant au prix, il est un peu rédhibitoire: 28 euros environ le kilo de reblochon.

Pour commander, il suffit de contacter le le Club-Évasion de Moscou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *